Michel Thooris, secrétaire général de France-Police, policiers en colère, et membre du Rassemblement National. Il intervient pour évoquer le malaise de la police, notamment ces dernières semaines marquées par les manifestations des gilets jaunes.

« Les responsables des violences policières ne sont pas les forces de l’ordre mais le ministre de l’intérieur ses collègues du gouvernement »

« La force publique ne doit servir que l’intérêt général et non pas les intérêts d’un groupe ou d’une caste politique »


Laissez un commentaire plus bas, ou...

Continuez votre lecture

Suivant ➜



Comments

comments