Dans cette guerre de communication, plusieurs cartes ont été jouées par le gouvernement pour discréditer le mouvement allant même jusqu’à mentir pour convertir le peuple à leur cause…

Le leviers pour manipuler un peuple sont bien connus, jouer sur la peur, les émotions, et utiliser des moyens désinformation pour diviser les soutiens.

Il faut faire peur, en exagérant les violences commises par certains casseurs, sans parler des violences policières parfois injustifiées, qui attisent encore plus le feu, tout en faisant peur aux manifestants pacifistes qui craignent désormais pour leur sécurité.

Il faut salir, discréditer, utiliser les extrêmes droite / gauche, pour casser le mouvement.

Chaque semaine on attribue un nouveau qualificatif aux manifestants. Tour à tour extrême gauche, etrême droite, antisémites, séditieux, complices des violences, influencés par la Russie, par l’Italie, par les syndicats, incultes, abrutis…

.



.


Laissez un commentaire plus bas, ou...

Continuez votre lecture

Suivant ➜



Comments

comments