Chaque weekend une nouvelle carte est jouée, la semaine dernière c’était la voiture vigipirate incendiée, cette semaine c’est l’agression de Finkielkraut. Ensuite il ne reste plus qu’à parler de ça en boucle…

Oui toute agression est insupportable, mais ne confondons pas l’oeuvre d’un ismaliste radicalisé avant l’ensemble du mouvement. Du coup on ne parle plus des revendications des Gilets Jaunes ?

Pour BHL carrément, « l’antisémitisme est le cœur du mouvement »

«On ne peut malheureusement pas dire que l’antisémitisme est aux marges du mouvement», «c’est le cœur du mouvement», a-t-il déclaré sur Europe 1.

Selon Roger Karoutchi: « Il y a un fond antisémite chez beaucoup de Gilets jaunes ».

Roger Karoutchi

Selon Roger Karoutchi: « Il y a un fond antisémite chez beaucoup de Gilets jaunes ».Via: Public Senat



Publiée par L'oeil médiatique sur Lundi 18 février 2019

 


Laissez un commentaire plus bas, ou...

Continuez votre lecture

Suivant ➜



Comments

comments